• Poulpe à anneaux bleus

    Poulpe à anneaux bleus

     

    Ce poulpe à anneaux bleus se cache près des récifs de corail. S’il se sent en

    danger, il montre ses anneaux menaçants. Même s’il semble petit et

    inoffensif, sa morsure peut, à elle seule, tuer un animal de la taille d’un

    cheval.

     

    Caractéristiques

     

    Espèce : Hapalochlaena lunulata

    Taille : Jusqu’à 20 cm avec les tentacules, pour environ 100 g

    Habitat : Récifs de corail et rivages rocheux d’Australie

    Proie : Crustacés, petits poissons osseux, crabes et coquillages

    Durée de vie : Environ 2 ans

     

    Le poulpe à anneaux bleus tient sur une main humaine.

     

     

    Quel poison !   

    Les deux glandes venimeuses de ce poulpe sont chacune aussi grosse que sont cerveau. Son poison attaque le système nerveux et entraîne une paralysie complète du corps. C’est le poison le plus violent de toutes les substances toxiques connues.

     

    Beauté fatale :

    Ses anneaux bleus le rendent attirant mais ce sont des mises en garde. Leur éclat annonce une menace toxique.

     

     

    Le choix des armes

    Dépourvu d’os, le poulpe à anneaux bleus peut se cacher dans des endroits minuscules. Quand une proie passe devant lui, il a le choix entre deux solutions fatales. Il peut le mordre, ou bien tout simplement lâcher son venin. Dans ce cas, la victime aspire par les branchies le venin formant un nuage diffus dans la mer et meurt. Puis, le poulpe utilise son bec pointu pour réduire sa proie en bouillie.

     

    Chaque tentacule a environ 40 ventouses.

     

     

    12 à chaque oeil : Le poulpe à anneaux bleus chasse grâce à sa vue. Il voit si bien dans l’eau qu’il peut immédiatement identifier la proie qui passe.

     

    Fouilleur fou : Comme il ne peut pas voir dans les fissures rocheuses, il utilise ses tentacules pour fouiller les crevasses et saisir une proie. Les ventouses, sensibles à la texture et au goût, indiquent au poulpe s’il a trouvé quelque chose de bon à manger.

     

     

    Bleu = danger :

    Un jeune poisson corallien manque souvent d’expérience pour évaluer le danger qui représente le poulpe.

    Surpris par l’attaque, le poisson est vite immobilisé par les 8 bras qui l’entourent et le poison de la morsure se répand alors dans son corps.

    La victime est instantanément paralysée. Elle réalise trop tard qu’on ne plaisante pas avec le poulpe à anneaux bleus.

     

     

    Le savais-tu ?

    Les tentacules du poulpe perdus au combat repoussent avec le temps.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :