• Piasa

    Piasa

    Piasa est un démon décrit par les Indiens d’Amérique du Nord comme un monstre ayant une envergure de plus de 15 mètres. Il était si fort qu’il pouvait soulever un bison vivant avec ses énormes serres. À la fois oiseau, reptile et poisson, cette terreur des airs faisait trembler jusqu’aux plus braves des guerriers Illini, surtout quand il s’est mit à aimer la chair humaine.

    Caractéristiques

    Nom :Signifie « oiseau mangeur d’hommes » ou « oiseau de malheur »

    Particularités : Visage d’homme, écailles sur le corps, cornes, ailes, quatre pattes et une longue queue

    Habitat : Falaises des rives du Mississippi

    Origine de la légende : Légende indienne transmise par l’historien John Russel

    Prononciation : pi-a-ssa
     
    Mangeur d’hommes :   

    D’après la légende, avant que les rives du Mississippi soient habitées, Piasa se nourrissait de bisons qu’il emportait dans sa grotte perchée dans les falaises dominant le fleuve. Mais dès que les Illini s’y installèrent, Piasa enleva l’un d’entre eux, et ne chassa plus que les humains.

    Patchwork :

    Piasa avait le visage d’un barbu colérique, la bouche garnie de dents pointues, des écailles sur le corps, des cornes de cerf, des ailes de chauve-souris et quatre pattes. Il avait une queue de scorpion terminée par une nageoire de poisson.

    Rêve meurtier 

    Piasa décimait la tribu des Illini, enlevant ses membres jusqu’à faire disparaître des villages entiers. De nombreux guerriers tentèrent longtemps de le tuer, mais en vain. La chef de la tribu, Ouatoga, eut alors un rêve lui conseillant de servir d’appât pour attirer Piasa pendant que des guerriers se cacheraient tout près avec des flèches empoisonnées. Quand le monstre s’empara d’Ouatoga, ses guerriers la criblèrent de flèches. Pour commémorer cette victoire, les Illinis (qui donnèrent son nom à l’Etat de l’Illinois) représentèrent Piasa sur un pictogramme peint au sommet des falaises bordant le Mississippi.

    Missionnaire :Le père Jacques Marquette, célèbre missionnaire, fut le premier Blanc à explorer le cours du Mississippi. Il fut le premier à décrire, en 1673, le pictogramme de Piasa, « sur lequel même les Indiens les plus hardis n’osent pas fixer leurs yeux. »

    Restes de repas :Dans son récit de 1836, le plus célèbre concernant Piasa, le professeur John Russel, prétendait avoir découvert la grotte où la redoutable bête emportait ses victimes. Selon Russel, le sol était jonché d’os humains. Près de 40 ans plus tard, deux autres savants confirmèrent le récit de Russel.

     
    Joli en peinture  

    Le pictogramme découvert par Marquette fut détruit par des entrepreneurs. En 1924, un artiste choisit un endroit au nord d’Alton, dans l’Illinois, pour recréer l’image de Piasa, elle-même détruite dans les années 1960. Aujourd’hui, on peut voir une peinture de Piasa, haute de près de 15 mètres, sur une falaise au nord d’Alton.

     
    Le savais-tu ?

    Les Illini appelaient ce monstre « oiseau-tempête ». C’est le missionnaire Marquette qui le nomma « Piasa » (oiseau mangeur d’hommes).

     

         

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :