• Parasaurolophus

    PArasaurolophus

    Le parasaurolophus est un grand dinosaure herbivore. Avec son bec de canard et sa longue crête sur la tête, il fait partie des animaux les plus étranges de tous les temps. En aspirant et en soufflant l’air par sa crête, il poussait des cris bizarres proches des sons d’un klaxon ou d’un trombone.

    Caractéristiques
    Genre/Espèce :Parasaurolophus/Variées

    Taille :3 m de haut, 5 m jusqu’au sommet de la crête

    Poids :Environ 4 tonnes

    Particularités :Longue crête creuse, bec de canard, queue très lourde

    Habitat :On trouve des fossiles au Canada, aux États-Unis et au Mexique

    Alimentation :Feuilles

    Époque :-76 à -65 millions d’années au Crétacé

     
    Bec à plantes :   

    Il passait son temps à manger des plantes. Il faut dire qu’il était bien équipé pour ça ! Son bec aplati aussi dur que de l’os était parfait pour effeuiller en un temps record.

    Pas besoin de dentiste :

    Comme chez beaucoup d’herbivores actuels, les dents du parasaurolophus se renouvelaient dès qu’elles étaient abîmées.

     

    Le klaxon de la préhistoire 

    La longue crête du parasaurolophus était creuse : elle contenait des canaux qui menaient aux narines sur le sommet de la bouche. Par endroits, cela devait faire caisse de résonance et produire des sons bizarres quand l’air y passait. Les scientifiques pensent même que chaque variété de parasaurolophus avait son propre son permettant de l’identifier.

    Toujours groupés :Pour éviter les attaques des grands prédateurs, les parasaurolophus se regroupaient en troupeaux de plus de 10 000 bêtes.

    Train arrière :Leur longue queue les aidait à garder l’équilibre quand ils se dressaient sur les pattes arrière et peut-être aussi nager.

    Le savais-tu ?

    On appelle parfois ce grand herbivore « la vache du crétacé ».

     
     
           
     
       < Le parasaurolophus walkeri avait une crête de taille moyenne avec sans doute une membrane la reliant à l'arrière de la tête. C'est la première espèce à avoir été découverte.
      < Le parasaurolophus tubicen avait la plus longue crête des trois espèces. Les longs canaux nasaux devaient produire un son très grave.
    Le parasaurolophus cyrtocrystatus avait la plus petite crête et devait produire un son beaucoup plus aigu. Certains pensent que ce sont des femelles, et non pas une espèce à part.>

  • Commentaires

    1
    Meow.!
    Mercredi 19 Mai 2010 à 23:02
    BONNE INFORMATIONS!
    FÉLICITATION!
    VOUS ETES COOL... MAIS PAS PLUS QUE MOI!
    MWAHAHAHAHAHA
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :