• Ornithorynque

    Ornithorynque

     

    Unique en son genre dans le monde animal, l’ornithorynque ressemble à un

    croisement entre un canard et un castor. Avec sa fourrure imperméable et

    ses pattes palmées, il est parfaitement équipé pour chasser dans le lit des

    rivières et torrents d’Australie et de Tasmanie.

     

    Caractéristiques

     

    Espèce : Ornithorhynchus anatinus

    Taille : 60 cm

    Poids : 2,2 kg

    Proies: Grenouilles, petits poissons, insectes et larves

    Habitat : Rivières et torrents d’Australie et de Tasmanie

    Durée de vie  : Jusqu’à 15 ans

     

     

    Sixième sens :   

    L‘ornithorynque nage les yeux fermés. Sous l’eau, il se sert de son bec pour trouver sa nourriture. Ce bec est doté de millions de petits capteurs qui, avec une précision incroyable, lui permettent de repérer et d’atteindre ses proies.

     

    Attention poison :   

    Cette créature est l’un des rares mammifères venimeux. Le mâle possède sur chacune de ses pattes arrière une pointe acérée empoisonnée et il s’en sert comme d’une arme pour défendre son territoire.

     

     

     

    Méli-mélo

    En voyant pour la première fois la dépouille d’un ornithorynque, les scientifiques européens ont cru à un canular. Quel curieux mélange que cette créature dotée d’un bec de canard, de pattes et d’une queue de castor, de glandes venimeuses de serpent et qui pond des œufs, comme ce reptile. De plus il possède une fourrure et allaite ses petits, ce qui le classe officiellement parmi les mammifères. Pourtant l’ornithorynque a très probablement des ancêtres reptiles.

     

     

    Édenté : L’ornithorynque attrape ses proies avec son bec, mais il n’a pas de dents. Il les tue en les broyant à l’aide des rebords durs et crénelés de son bec.

     

    Range tes palmes : Grâce à ses pattes palmées, l’ornithorynque est un puissant nageur. Cependant, sur la terre ferme, il doit replier ses palmes pour pouvoir avancer.

     

     

    Opération destruction :

    À l’aide de son bec, l’ornithorynque repère les signaux électriques qu’émettent les insectes le long des berges des rivières. Alerté, il se rapproche.

    Il fouille le sable des berges avec son bec ultra-sensible puis il ramasse et broie les malheureuses larves de libellules.

     

     

    Le savais-tu ?

    Bien que vivant exclusivement en Australie et en Tasmanie, il a eu des ancêtres en Argentine.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :