• Euryptéride

    Euryptéride

    Moitié langouste, moitié scorpion, l’euryptéride était la terreur des mers de la période paléozoïque. Sa taille atteignait celle d’un humain. À l’aide de ses pinces géantes, elle broyait ses proies. Classée parmi les plus gros arthropodes, elle fut probablement la première créature marine à se hasarder sur terre.

    Caractéristiques
    Espèce :Eurypteracea
    Taille :De 2,5 cm jusqu’à 2 m

    Proies :Vers, poissons et autres invertébrés

    Habitat :Des fossiles ont été retrouvés en Europe et en Amérique du Nord

    Epoque :Il y a 510 à 245 millions d’années durant l’ère paléozoïque

    Prononciation :Eu-rip-té-ri-de
     

    Pouvoir pincé :   

    Leurs pinces hérissées de pointes constituaient leur arme principale. Ces pinces étaient assez tranchantes pour découper un poisson et assez puissantes pour maintenir fermement de plus grandes proies.

    Rame, rame :

    Leurs cinquièmes pattes, plus longues et larges que les autres, étaient utilisées comme des pagaies et leur permettaient de se déplacer très rapidement.

     
    Eau et gazon  

    Les euryptérides possédaient deux paires de branchies, l’une pour respirer sous l’eau et l’autre pour respirer sur terre. Ces créatures pouvaient ramper et chasser sur les berges ou les plages. Les scientifiques pensent que l’euryptéride a fait partie des premières créatures à s’adapter à la vie non aquatique.

     

    Queue à pointes :La queue plate des euryptérides ressemblait à une pagaie garnie de pointes. Elle les protégeait des plus grands euryptérides.

    Disparition : Les euryptérides ont disparu il y a 245 millions d’années, au même titre que les autres créatures vivantes lors de la mystérieuse extinction des dinosaures.

     
    Super-pinces

    Il y a des millions d’années, les euryptérides étaient tout en haut de la chaîne alimentaire. Si leurs longues pattes arrière leur servaient de rames dans l’eau, les quatre plus petites leur permettaient de se déplacer sur la terre ferme. Peu de créatures pouvaient échapper à ce prédateur aux multiples talents.

    Le savais-tu ?

    Les scientifiques ont répertorié plus de 300 espèces d’euryptérides.

     

     

      <Fossile de pince d'euryptéride     

     

     


  • Commentaires

    1
    Lola012
    Samedi 2 Mai 2009 à 10:38
    on dirait des petites crevette tr?moche par contre
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :