• Échidné

    Échidné

     

    L’échidné pourrait être un croisement entre le porc-épic et le fourmilier. Il

    est vrai que les fourmis et les termites sont ses plats préférés et qu’il passe

    son temps à sauter sur les fourmilières et les termitières. Même les fourmis

    rouges ne lui font pas peur car elles n’arrivent pas à pénétrer sa carapace de

    piquants.

     

    Caractéristiques

     

    Espèce : Tachyglossus aculeatus

    Taille : Jusqu’à 45 cm

    Poids : Jusqu’à 8 kg

    Habitat: Déserts et forêts d’Australie, de Tasmanie et de Nouvelle-Guinée

    Proies : Fourmis, termites et larves d’insectes

    Durée de vie  : Environ 50 ans

     

     

    Langue pendante :   

    L’échidné a une arme idéale pour s’introduire dans les fourmilières : sa langue. Couverte de salive, elle est très collante et peut s’étirer jusqu’à 185 mm. Souvent, l’échidné creuse un trou et laisse pendre sa langue en attendant qu’une fourmi marche dessus. Celle-ci est alors vite aspirée dans la gueule de l’animal.

     

    Quel pif !   

    Son long museau est très sensible au toucher et à la température. Il peut également capter des impulsions électriques qui l’aident à localiser sa proie.

     

     

     

    As de piques

    Quand l’échidné se sent menacé, il se défend avec ses piquants. Il ne peut pas lancer des traits comme le porc-épic. Mais il peut se mettre en boule et pointer tous ses piquants. Son attaquant se retrouve alors face à une boule d’épines. L’échidné peut aussi creuser un trou pour y protéger son ventre vulnérable.

     

     

    Ovipare : Les mammifères qui pondent de œufs portent le nom d’ovipares. L’échidné est l’une des trois espèces ovipares au monde. La femelle garde les œufs puis les petits dans son ventre jusqu’à ce qu’ils soient près à sortir.

     

    Tuba : Les échidnés sont de grands nageurs. Avec le museau émergeant comme un tuba, ils peuvent rester dans l’eau autant de temps qu’ils veulent.

     

     

    C’est dans la poche :

    Après avoir pondu son œuf, la femelle échidné le place dans une poche de son ventre pour le protéger. Des petites touffes de poils à l’intérieur de la poche sont reliées à des glandes productrices de lait. Au bout d’environ une semaine, le bébé sort de l’œuf mais reste dans la poche.

    Quand il naît, le bébé est nu et totalement vulnérable. En trois semaines, il va se développer rapidement grâce au lait nourrissant de sa mère.

     

     

    Le savais-tu ?

    L‘échidné est un proche cousin d’une autre curiosité australienne, l’ornithorynque, un mammifère ovipare comme lui.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :