• Cordyle épineux

    Cordyle épineux

     

    Les humains aiment les bains de soleil, et pourquoi pas les lézards ? Cette

    créature à écailles a l’allure d’un dinosaure qui se chauffe au soleil. Mais il a

    de bonnes raisons. La température de son corps et son énergie augmentent

    avec la chaleur et lui permettent de chasser avec tout sa vigueur. Contre un

    ennemi, il peut être redoutable, grâce à ses écailles pointues qui tiennent les

    prédateurs à distance.

     

    Caractéristiques

     

    Genre / Espèce : Cordylus / Variées

    Taille : Jusqu’à 40 cm de long

    Habitat: Régions sèches d’Afrique centrale et méridionale

    Proies : Insectes, araignées et petits mammifères

    Durée de vie  : Jusqu’à 20 ans

     

     

    Amateur de soleil :   

    Le Cordyle épineux a une façon bien à lui de se chauffer au soleil. Il se tient sur un rocher en relevant la partie antérieure de son corps et en pointant la tête vers le ciel, comme s’il regardait le soleil. Son corps emmagasine la chaleur et la convertit en énergie.

     

    Petits crocs :   

    Ce reptile a aussi sa propre façon de chasser : il reste parfaitement immobile jusqu’à ce qu’une proie se présente. Il se précipite sur elle pour la tuer avec ses tout petits crocs, mais des mâchoires assez fortes pour broyer des insectes ou même de petits mammifères.

     

     

     

    Bonnes écailles

    La caractéristique la plus frappante du Cordyle est l’armure d’écailles osseuses couvrant son corps, la plupart saillantes et terminées par des épines. Cela suffit à faire de ce reptile une proie difficile, mais il s’en sert de façon encore plus rusée s’il est attaqué. Il file droit à son terrier et s’y précipite la tête la première. Une fois à l’intérieur, il enfonce dans les parois du tunnel les écailles de sa tête rebroussées en arrière, et ses ennemis ne peuvent l’en déloger.

     

     

    Maison souterraine : Le Cordyle vit en Afrique centrale et méridionale, où le chaud et le froid peuvent être extrêmes. Le reptile creuse des tunnels longs d’1,5 m pour s’abriter aux heures les plus chaudes de l’été et hiberner durant les mois d’hiver.

     

    Il est vivant ! La plupart des lézards pondent des œufs, mais le Cordyle accouche de petits vivants comme les mammifères. Les femelles ont entre un et six petits à la fois. Heureusement pour elles, les écailles des petits sont molles à la naissance.

     

     

    Du vent, chacal :

    Un Cordyle épineux qui se chauffe au soleil est repéré par un chacal qui rôde. Le prédateur se précipite vers cette proie apparemment facile, mais le lézard a emmagasiné suffisamment d’énergie pour foncer vers son terrier, en gagnant de vitesse le chacal.

    Une fois à l’abri, le Cordyle plante son collier d’épines dans la paroi du terrier. Le chacal ne renonce pas pour autant et tire sur la queue du reptile avec ses dents. Le lézard agite sa queue en tous sens ; quelques coups suffisent à déchirer le museau du chacal, qui bat en retraite.

     

     

    Le savais-tu ?

    Le Cordyle épineux peut se séparer de sa queue pour tromper un ennemi et lui échapper. Sa queue repoussera vite.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :