• Cobra indien

    Cobra indien

    La nature est pleine de dangers en Asie méridionale, mais les hautes herbes entourant les villages recèlent l’un des plus redoutables. Quand les gens jettent leurs restes, rats et souris viennent s’en nourrir, et le cobra indien n’est jamais bien loin de ses proies favorites. Malheureusement, cela entraîne des rencontres entre les humains et le serpent, dont les suites sont généralement fatales.

    Caractéristiques

    Espèce : Naja naja
    Taille : Jusqu’à 2 m de long
    Habitat : Forêts et savanes d’Asie méridionale
    Proies : Petits mammifères, reptiles et oiseaux
    Durée de vie  : Jusqu’à 20 ans



    Des yeux sur le dos :  

    Comme tous les cobras, cette espèce a autour du cou un capuchon. Il est orné d’une ou deux grandes taches brillantes ressemblant aux yeux d’un gros animal. Quand ils voient ces taches au dos du serpent, ses ennemis renoncent souvent à l’attaquer.

    Chasseur invisible :  
    Le brun et le jaune colorant sa robe aident le cabra à se dissimuler parfaitement dans les herbes. Son corps mince lui permet de ramper très vite sans être remarqué de ses prédateurs ou de ses proies.



    Le serpent de Bouddha
    Le cobra joue un rôle important dans certaines religions, et surtout le bouddhisme, qui a beaucoup de fidèles dans les régions où vit ce serpent. Selon la légende, un cobra indien s’approcha du Bouddha qui méditait dans un champ, et déploya au-dessus de lui son capuchon pour l’abriter de la chaleur du soleil. En remerciement, Bouddha bénit le capuchon, le toucha et donna au serpent ses grandes taches brillantes.


    Paralysie : Quand il mord, le cobra indien « mâchonne » souvent pour injecter des doses supplémentaires de venin. Celui-ci attaque aussitôt le système nerveux de la victime, paralyse ses membres et finit par bloquer son cœur. Le venin du cobra peut tuer un humain en six heures ; ce serpent tue des centaines de gens tous les ans.

    Exterminateur :  Dangereux, ce serpent aide aussi les gens. Le cobra indien se nourrit surtout de rats et de souris et les empêche de transmettre aux humains beaucoup de maladies mortelles.


    Récolte meurtrière :  
    Des femmes sri-lankaises repiquent le riz dans une rizière et s’approchent sans s’en rendre compte de l’endroit où un cobra indien s’est réfugié pour se reposer. Le serpent prend leur approche pour une menace, et recule en déployant son capuchon.
    Les femmes n’ont pas remarqué le cobra, qui n’apprécie pas cette « menace » qui se prolonge. Il bondit en avant et frappe une des femmes en lui injectant une forte dose de venin. Si elle n’est pas traitée rapidement, elle est condamnée.



    Le savais-tu ?
    En Inde, on organise souvent des combats entre le cobra indien et son ennemi naturel, la mangouste. La mangouste est insensible au venin de ce serpent.

         



  • Commentaires

    1
    Marie du 93
    Lundi 8 Juin 2009 à 20:19
    MAGNIFIQUOS
    2
    Marie du 93
    Lundi 8 Juin 2009 à 20:20
    mais vraiment supert beau
    3
    tati
    Mardi 29 Juin 2010 à 18:55
    trop beau le cobra il est a vendre?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :