• Yeah! c'est moi la designer attitrée de ce super blog qui vous fait une news du tonnerre!!

    Le new design est enfin arrivé! en prépa' depuis un bon moment le voilà finalement!

    Bon heu... il reste quelques petites erreurs par-ci par-là qui ne sont pas difficiles à voir, mais j'attends que les webmas' de Kazeo me disent comment les corriger.

    En attendant j'aimerais bien que vous me disiez ce que vous en pensez en répondant au sondage ci-dessous ^^

    Je ferais une edit de ce message quand tout sera au point.

    A bientôt!


    votre commentaire
  • Toutes les images de cette galerie ont été crées par des membres de DeviantArt
    Voir la galerie

    votre commentaire
  • Scinque pomme de pin

     

    Ce scinque est l’un des animaux les plus paresseux de l’arrière-pays

    australien. Il passe sa vie à se chauffer au soleil, et même quand il se

    déplace, ses mouvements sont très lents. C’est une proie tentante pour

    beaucoup de prédateurs, mais ce gros reptile a des trucs pour les repousser.

    Il émet un terrible sifflement, et il déploie son incroyable langue.

     

     

    Caractéristiques

     

    Espèce : Tiliqua rugosa

    Taille : Jusqu’à 40 cm de long

    Poids : Jusqu’à 1,1 kg

    Habitat: Savanes et déserts de l’Australie du Sud

    Nourriture : Feuilles, fleurs, fruits et invertébrés lents

    Durée de vie  : Jusqu’à 40 ans

     

     

    Sans failles :   

    La plupart des scinques ont des écailles lisses et brillantes. Celles du pomme de pin se recouvrent comme des tuiles et ont l’aspect rugueux du fruit qui lui a donné son nom. Elles le protègent des dents et des griffes des prédateurs environnants.

     

    Deux têtes ?   

    Ce scinque a une large queue aplatie où il stocke de la graisse pour les pré diodes de disette? Cette queue ressemble beaucoup à sa tête, et incite souvent les prédateurs à attaquer du mauvais côté, permettant au scinque de s’échapper.

     

     

     

    Coups de gueule

    Gros et lent, le scinque pomme de pin est une proie tentante pour les prédateurs dans l’arrière-pays australien, serpents, dingos ou rapaces. Quand ces ennemis le menacent, il lui suffit de leur tirer la langue ! Sa couleur bleu vif surprend et effraie les assaillants. Si cela ne suffit pas, l’animal émet un puissant sifflement et gonfle son corps pour le rendre plus imposant. En cas d’échec, le lézard n’hésite pas à repousser les prédateurs par de redoutables morsures.

     

     

    Pas d’urgence : Ce scinque tire son énergie de la chaleur du soleil, mais n’aime guère la dépenser en se déplaçant. Il marche lentement, et ne peut capturer que des proies comme les escargots. C’est pourquoi il se nourrit surtout de plantes.

     

    Vieux couples : Ce scinque mène une vie solitaire sauf à la saison des amours. Quand un mâle et une femelle se sont accouplés, ils retournent à leur vie solitaire mais se retrouvent tous les ans pour la saison des amours.

     

     

    Bactéries :

    Les dents de ce scinque sont petites et peu pointues, mais ses mâchoires sont puissantes et capables d’infliger des morsures douloureuses. Plus grave, la bouche de ce lézard est pleine de bactéries qui infectent les morsures avec la salive de l’animal. Ces bactéries agissent comme un venin dont les effets peuvent être graves si la plaie n’est pas totalement nettoyée.

     

     

    Le savais-tu ?

    Ces scinques aiment se chauffer au soleil sur l’asphalte des routes, et beaucoup d’entre eux meurent « victimes de la route ».

     


    votre commentaire
  • Salamandre Géante

     

    Visqueuse et insaisissable, la salamandre géante patrouille dans les rivières

    des montagnes de Chine et du Japon. Avec son corps couvert de verrues, elle

    aime rester tapie dans le lit boueux des rivières à l’affût de victimes

    potentielles. C’est une excellente nageuse, capable de se lancer à la

    poursuite de ses proies.

     

    Caractéristiques

     

    Genre / Espèce : Andrias / Variées

    Taille : Jusqu’à 1,8 m

    Poids : Jusqu’à 66 kg

    Habitat: Les torrents des montagnes du sud de la Chine et du Japon

    Proies : Poissons, tortues, serpents, grenouilles, vers et insectes

    Durée de vie  : Jusqu’à 55 ans

     

     

    Épinglée :   

    De multiples rangées de dents pointues tapissent les mâchoires de la salamandre. Une fois attrapée, la proie la plus visqueuse ne peut plus s’échapper.

     

    Propulsion arrière :   

    La salamandre géante possède une queue plate et musclée. Quelques mouvements lui suffisent pour se propulser.

     

     

     

    La traque d’une créature visqueuse

    La journée, la salamandre reste cachée sous l’eau le long de la berge, elle n’en sort qu’à la nuit tombée. L’amphibien rôde alors, guidé vers sa proie par son odorat très développé. Il s’avance furtivement et, sans un bruit, il lance une attaque éclair. La victime ne réalise son infortune qu’une fois harponnée par les terribles mâchoires de la salamandre géante.

     

     

    Coup mortel : Les salamandres géantes se retrouvent uniquement pour se reproduire. Des combats sanglants ont alors lieu entre mâles rivaux et vont jusqu’à la mort du perdant.

     

    Gardien des œufs : Après la fécondation, le mâle chasse la femelle loin des œufs pour ne pas qu’elle les mange. Il monte la garde jusqu’à l’éclosion, 5 à 6 mois plus tard.

     

     

    Embuscade !

    Parfois, la nuit, la salamandre reste à l’abri. L’ombre projetée par sa tanière la rend invisible pour les autres animaux qui passent à proximité, inconscients du danger. Si un gros poisson se rapproche assez, elle se jette sur lui et le dévore.

     

     

    Le savais-tu ?

    Lorsqu‘on l’attrape, la salamandre émet un son qui ressemble aux pleurs d’un bébé.

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires